Comment garder le moral quand… « tout va mal »?

Je ne vais pas vous mentir, la Pauline que « vous connaissez » est de nature POSITIVE. Mais certains événements de la vie font qu’il est possible d’avoir… des baisses de moral, des coups de moins bien, des petits coups de blues. Inutile de vous rappeler ce qu’il m’est arrivé, vous pouvez suivre mes aventures et le savoir ici ou . Mais malgré ces petits moments « négatifs » j’ai garder la tête haute, j’ai réussi à garder le moral

Alors il est évident pour moi, de venir ici vous donnez quelques conseils pour réussir à garder le moral quand « tout va mal ». On a parfois l’impression que le monde est contre nous, que la vie nous accable, que plus rien ne va et qu’on a aucune solution pour se sortir de là, et pourtant… N’oubliez pas que vous êtes votre plus grande force! Bien sûre, certaines personnes auront besoin d’être entouré et d’autres non, mais tout repose sur vous. Personne ne sera à votre place pour tout donner et vous battre!

••» Cultiver le silence «••

Se taire et ne pas réagir. Oui, car beaucoup d’entre nous, je dirais même la majorité, quand ça ne va pas, nous avons besoin d’une oreille attentive, mais au final, pour lui dire quoi? Pour lui faire part des difficultés qui s’offrent à nous? Mais tout le monde en a, des plus ou moins grosses mais personne n’a une vie parfaite, sans étapes à franchir. Que recherchons nous à ce moment là? A nous faire plaindre et par la même occasion nous faire soutenir? Mais mis à part le soutien qui peut nous faire du bien, qu’est-ce que cela va réellement nous apporter? Les personnes ne vivront jamais les choses comme nous, à notre place. Parler de nos problèmes à d’autres, pourquoi pas, mais à des personnes positives, pour qu’elles vous aident à y croire, à vous accrocher…

Garder les choses pour soi, rien que pour soi n’est pas toujours une solution, mais tout dévoiler aux autres n’en ai pas une non plus… Profitez en pour…

StockSnap_X0SYSO6OXF.jpg

••» Vous recentrez, sur vous! «••

Vous recentrez sur vous, voilà l’important, pour réaliser et prendre vraiment conscience des choses. La meilleure solution (si possible) c’est de sortir pour vous aérer l’esprit, une petite balade en forêt, au bord d’une rivière, au calme, pour vous recentrez sur vous et savoir prendre du recul sur votre situation. Changer d’environnement vous fera un bien fou. Ainsi, vous vous sentirez ensuite beaucoup mieux, cela vous permettra certainement de prendre les bonnes décisions, et de mieux réagir face à vos difficultés.

••» Accepter la réalité de votre situation  «••

Dans la vie, tout est temporaire, la vie elle même l’est. Voilà ce que vous ne devait pas oublier. Peu importe la situation qui s’offre malheureusement à vous, tout est là pour une raison, et vous prendrez conscience des choses avec le temps. J’ai eu un accident suffisamment grave pour comprendre que ma vie ne serait plus la même après, parce que je veux profiter de chaque moment qui s’offre à moi, à 100%! Pourquoi a-t-il eu lieu? Pourquoi à ce moment là, deux jours à peine après mes 24 ans? Je ne le sais pas encore mais une chose est sûre, les choses ne seront plus exactement les mêmes après. Être de nature sportive, autonome,… et se retrouvait à devoir rester allonger toute la journée, c’est difficile à accepter… Mais pourtant, je l’ai fais, je suis restée des journées entières allonger, à être calme et ne pas faire grand chose… Ce qui est un peu à l’opposé de ma vie générale, mais que voulez-vous? Si je voulais une chance de m’en sortir, d’échapper à une nouvelle opération, c’est ce qu’il fallait que je fasse, accepter ma situation et me battre pour espérer le meilleur. Et ma récompense, je l’ai aujourd’hui, je vais pouvoir reprendre ma vie en main comme je le souhaite!!! Certes j’ai encore des étapes à franchir, mais je suis en vie!

jeans-828693_1920.jpg

••» Savoir prendre les étapes, les unes après les autres  «••

D’ailleurs en parlant d’étapes! Voilà ce qu’il faut savoir faire quand on est face à une situation qui n’est pas des plus positives… Savoir prendre les étapes une à une, et ne pas vouloir de suite être sur pieds! Je vais une nouvelle fois, vous parlez de mon accident, mais c’est grâce à ce problème que je peux vous écrire cet article aujourd’hui, parce que je m’en suis sortie! Que j’ai trouvé la force de me battre, d’être patiente, de positiver un minimum… Et que je ne suis pas plus forte que vous, je ne suis pas une super héro, vous êtes tous(tes) capables d’y arriver, de vous en sortir! Quand j’ai eu mon accident et que je me suis retrouvée plus d’une semaine à l’hôpital… Evidemment que je voulais y sortir au plus vite, me retrouver debout, en pleine forme, retourner faire une séance de sport, ne plus avoir de douleurs ou de cicatrices… Vous imaginez? Toutes ces choses impossible. Mais c’est la vie, j’ai dû apprendre à accepter que les choses allaient prendre du temps, qu’il fallait que j’apprenne à être patiente (Voilà, ce que l’accident m’a une fois de plus appris, la patience). Evidemment que de retour chez moi, je pensais pouvoir reprendre ma vie, mai forcément que ce n’était pas le cas… Que les étapes peuvent être longue, que l’on passe par un tas d’étapes… Dans mon cas, le fauteuil, les béquilles, un minimum d’appui autorisé, puis une béquille et aujourd’hui, une attelle. Bien sûre que je me dis que je reprends ma vie! Et je la reprend, mais il faut que je sois patiente encore un peu, que j’accepte de franchir les étapes une à une, puisque oui, j’en ai d’autres à franchir!

••» Comprendre vos peurs et limites  «••

Il est important quand vous vous recentrez sur vous, de comprendre vos peurs et vos limites. Le meilleur moyen d’affronter ce qui va mal, de surpasser vos peurs et vos limites, de trouver cette force qui vous aidera, c’est de vous recentrez sur ce qui va bien! Ce qui va bien dans votre vie, dans votre quotidien! Tout ne va pas mal, même si lorsque l’on a cette impression plus rien nous semble positif, nous avons l’impression d’être au plus bas, mais pourtant… Prenez conscience de la chance que nous avons: Vivre dans un pays correct, avoir un toit au dessus de notre tête, manger comme nous le voulons, sans mourir de faim, ne pas vivre dans des conditions misérables… Ces choses qui nous semble si basique, si normal… pourtant, regarder le monde. Relativisez, prenez conscience de toutes ces choses qui font que vous avez des tonnes de raison de sourire, de rester fort(e)! Trouvez la force, le courage, l’énergie à travers tout ça, pour dépasser vos problèmes, être plus fort(e) qu’eux! Testez la gratitude, celle-ci vous aidera tellement dans la vie, à vous sentir mieux, à être positif…

boss-fight-free-stock-images-photos-photography-fingers-woman-string.jpg

••» Réfléchir aux meilleures décisions à prendre «••

Une fois que l’on a pris conscience des difficultés que nous avons en face de nous, que nous avons eu le temps de nous recentrer sur nous, que nous avons compris nos peurs et limites, il faut savoir se détacher un peu de ce qu’il nous arrive en prenant conscience des choses, de manière raisonnable, ainsi nos décisions seront beaucoup plus réfléchies et donc meilleures… Soyez positif, même si c’est pas l’une des choses les plus faciles au début..

••» Apprendre à être moins négatif et plus positif «••

Apprendre à être moins négatif et plus positif, est l’une des choses qui vous fera être plus fort! Ça ne sera pas votre unique force, mais ça en fera parti. Certes, dans la vie nous avons toujours des petites baisses de moral, des moments plus négatifs que d’autres… Mais pourquoi avons-nous, en général, cette faculté à retenir plus souvent le négatif que le positif? Pourquoi nous focalisons nous sur les choses qui ne vont pas avec autant d’importance alors qu’il n’y a aucune raison de le faire. Plus vous voyez négatif, plus votre esprit le restera et moins vous vous en sortirez. Oui, c’est pas facile de se mettre dans la peau d’un optimiste quand on ne l’est absolument pas, mais c’est comme tout, ça s’apprends, petit à petit, au quotidien.

sparkler-677774_1920.jpg

••» SOURIRE! «••

Souriez (vous êtes filmer! [Trève de plaisanterie]) Je ne vais pas vous dresser la liste des effets bénéfiques du sourire en générale, mais souriez! Sourire va vous détendre, va agir sur les hormones du bonheur, vous calmez et vous aidez à prendre du recul pour mieux vivre la situation.

Et c’est peut-être évident et à la fois « pas facile » mais faites les choses que vous aimez, les choses qui vous défoulent…

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ 

Et vous, comment gardez vous le moral?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

RETROUVEZ-MOI SUR:

 logo-facebook-makemyutopia-com logo-instagram-makemyutopia-com logo-twitter-makemyutopia

Pauline - Makemyutopia²

 

 

Publicités

13 commentaires sur « Comment garder le moral quand… « tout va mal »? »

  1. Merci pour tes partages. Ça va vraiment m’aider parce que des fois quand je vais mal, je m’obstine à broyer du noir. Grâce à toi, j’ai trouvé une autre approche. Je prendrai tout positivement la prochaine fois.

    J'aime

    1. Je suis vraiment contente de pouvoir t’aider! J’ai eu des phases comme toi, où quand j’allai pas bien, la seule chose que je faisais c’était me rendre encore plus mal, alors que ce n’est pas du tout une solution! Et tu as bien raison, prend les choses positivement et tu verras que ça sera beaucoup plus simple 🙂

      J'aime

  2. Splendide article, pleins de bonnes choses.
    Accidentée aussi, runneuse à fond, et positive bcp, mais comme toi j’ai des moments de doutes et de pessimisme. Tes conseils, ta ligne de conduite est très bonne à suivre, pour moi c’est le run qui m’aide à m’éclairer les idées. des bises, merci pour ce billet

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s