#FEELGOOD : 5 étapes à suivre pour optimiser sa confiance en soi ! 

Un petit article « #FEELGOOD » fait son apparition sur mon blog, à nouveau. Cette fois, c’est un article un peu plus particulier, j’ai été contacter par une personne de l’équipe de DAVID LAROCHE. Je ne sais pas si vous connaissez, mais moi oui. Mon frère & ma maman sont mêmes déjà aller à une de ses conférences. Et je dois vous avouez que je l’ADMIRE pour tout ce qu’il fait & qu’il entreprend alors… Je me suis laissée tenter, je vous laisse lire tout ça : 

5 étapes à suivre pour optimiser sa confiance en soi !    

Comment booster sa confiance en soi en 5 étapes?   

1

Cet article a été rédigé par l’équipe du site David LAROCHE

La confiance en soi est l’un des points essentiels sur lesquels chacun se doit de travailler, et ceci de façon continuelle. Envisager une journée sans un minimum de confiance en soi, ce n’est tout simplement pas possible, pour la simple et bonne raison que votre motivation en dépend ; dans tout ce que vous entreprendrez.  

En effet, qu’il s’agisse de démarrer un projet, de courtiser un être aimé, ou même de prendre la parole en public pour défendre un point de vue, la confiance en soi est ce qui distingue ceux qui osent de ceux qui hésitent et n’arrivent pas à se lancer. C’est là tout l’intérêt de savoir booster votre niveau d’estime personnelle et sa confiance en soi. Cela dit, il ne s’agit pas là de quelque chose qui s’obtient par un coup de baguette magique, mais à contrario d’un processus qui passe par plusieurs phases. Voici 5 étapes essentielles pour cultiver la confiance en soi.

1-www-makemyutopia-com

Première étape : Trouver une bonne source de motivation

D’entrée de jeu, il est important de rappeler que le cerveau humain comporte plusieurs parties, dont l’une, le système limbique, joue un rôle majeur dans la motivation quand il s’agit de démarrer une nouvelle activité. Son mode de fonctionnement est plutôt simple : il est constamment en quête de plaisir, de bien-être et s’attelle à éviter au maximum douleur et stress, sous toutes ses formes.

Le démarrage d’une nouvelle activité, le lancement d’un projet, ou toute autre prise de décision susceptible d’affecter durablement votre vie, vous met dans une situation d’angoisse, qui oblige le cerveau à chercher des excuses dans l’optique d’échapper à ce stress. Le système limbique s’évertue à nous faire opter, face à une décision, pour un ratio plaisir/souffrance qui favorise le plaisir.

Lors d’une expérience nouvelle, dont on ne connaît pas la finalité, c’est la façon dont elle est perçue qui empêche d’agir. Le cerveau a tendance à vous dissuader pour vous empêcher de vivre le stress lié à la peur de l’inconnu, à nos craintes. On perçoit dès lors un plus grand nombre d’avantages à rester statique qu’à tenter de nouvelles choses. 

La solution efficace pour stopper les mécanismes d’évitement mis en place par le système limbique consiste à vous trouver de bonnes raisons de réaliser votre projet. Penser aux retombées positives de ce que vous projetez de faire. Si vous devez passer une interview pour un poste de travail par exemple, essayez de vous focaliser sur la joie que vous ressentirez lorsque vous serez retenu.

Si vous devez prendre la parole en public, focalisez-vous sur la portée du message à passer, et sur ce qu’il pourrait changer pour ceux qui vous écouteront.

Plus votre source de motivation sera grande, plus votre ratio plaisir/souffrance sera à votre avantage. Ainsi, vous trouverez les ressources nécessaires pour réaliser vos projets. Vous apprivoiserez votre peur, qui ne provient en réalité que d’une perception hypothétique de la réalité.

2-www-makemyutopia-com

Deuxième étape : Se préparer avec efficience

Isolated shot of beautiful serious young European woman professional kickboxer with two braids wearing handwraps and stylish sports outfit, clasping hands on her chest while praying before fight

Pour optimiser la confiance en soi, il est extrêmement important que vous appreniez à vous préparer avant chaque nouveau projet que vous entreprenez. Ceci passe par quelques astuces simples que vous pouvez aisément mettre en place, notamment la focalisation sur des souvenirs positifs.

Cette technique a déjà fait ses preuves, notamment dans le domaine du sport. En effet, nombreux sont les coachs qui incitent leurs sportifs à se remémorer des victoires, des souvenirs positifs, des moments heureux qu’ils ont eu à vivre. Cela leur permet non seulement de se sentir bien, mais aussi et surtout de se rappeler qu’ils ont en eux les moyens utiles à leur succès. Par ailleurs, il a été démontré par les neuroscientifiques que les mêmes parties du cerveau sont activées chez ceux qui font du sport et chez ceux qui s’imaginent en train d’en faire.

Lorsque vous êtes face à des moments ou situations complexes, il faut vous imaginer tous les scénarios potentiels afin d’être prêt à faire face au maximum d’éventualités. Gardez à l’esprit que le cerveau humain doit s’appuyer sur des références pour renforcer une croyance. En effet, il est moins probable de douter de soi quand on garde en mémoire les beaux souvenirs du passé.

3-www-makemyutopia-com

Troisième étape : Être attentif à votre physiologie

Picture of  angry man with  fake muscle arms

Pour un maximum de confiance en soi, il est tout aussi important de faire attention à votre physiologie, et plus spécifiquement à votre posture. Cette dernière en dit long sur tout un chacun, mais influence également grandement votre ressenti. Voûté, le regard fuyant, bras croisés, votre énergie s’amenuise inévitablement. Inversement, en adoptant une posture droite et plus tonique, vous optimisez les chances d’attirer l’attention.

Parlant toujours de posture, il est recommandé, lorsque vous vous adressez à quelqu’un, de lui faire face et de le regarder droit dans les yeux. Ne vous privez pas de sourire ; cela permet de déstresser, de retrouver de la confiance en soi et par la même occasion de mettre en confiance vos interlocuteurs.

Parallèlement, il est important de vous entraîner à la respiration abdominale. « Si vous respirez correctement, votre esprit va se calmer », dixit le Dr Gerbard. 

Vous pouvez en faire l’expérience en inspirant progressivement par le nez, en gonflant le ventre et la poitrine, puis en expirant en rentrant le ventre tout en vidant vos poumons.

4-www-makemyutopia-com

Quatrième étape : Cultiver l’amour de soi 

Vous aurez plus de facilité à vous faire aimer si vous vous appréciez déjà vous-même, à la base. C’est là tout l’intérêt de se recentrer sur soi, de vous observer un peu plus et de faire le point de ce que vous souhaitez modifier dans votre façon d’être, de penser et/ou d’agir. Cela peut être une bonne résolution à prendre pour la nouvelle année.

Ici, il n’est pas question de tout changer du jour au lendemain. Au contraire, il faut prendre le temps de modifier ce que vous pouvez corriger, et déculpabiliser progressivement de vos défauts, en vous accordant le temps et la bienveillance nécessaires.

Optimisez vos forces, mais parallèlement, apprenez à accepter et à aimer vos faiblesses ; c’est en vous aimant comme vous êtes que vous parviendrez à devenir la personne que vous méritez d’être. Apprendre à s’apprécier, c’est augmenter son estime de soi et par conséquent gagner de la confiance en soi. N’hésitez donc pas à valoriser vos actes, à vous encourager même après un échec, en vous congratulant pour avoir essayé.

5-www-makemyutopia-com

Cinquième étape : Apprendre à quitter la zone de confort

4

La zone de confort regroupe l’ensemble des choses, des habitudes, des connaissances que vous pouvez appliquer avec facilité. Si vous voulez augmenter votre confiance en vous, vous gagnerez à sortir de votre zone de confort, à condition toutefois d’y aller à votre propre rythme.

L’une des techniques les plus efficaces dans ce cadre, c’est la « méthode des petits pas », qui consiste comme son appellation l’indique, à poser un pas après l’autre vers l’inconnu (passer un entretien d’embauche, parler à un petit auditoire, que vous étendrez progressivement, etc.). La clé pour optimiser sa confiance en soi, c’est de garder un pied dans la zone de confort et de l’élargir progressivement, et pas d’en sortir brusquement.  

En osant un peu plus chaque jour, vous évoluerez. Ce changement boostera votre confiance, créant ainsi un cercle vertueux, qui vous poussera à sortir davantage de votre zone de confort.

Si tu as de la volonté, tu trouveras le chemin. Et cette vision impactera le monde qui t’entoure.

J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre.
Nelson Mandela

La seule personne qui peut te stopper est dans ton miroir,
alors sois inarrêtable et transforme l’impossible en possible
.


Et si tu veux savoir comment faire,
regarde cette vidéo

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Et vous,
Êtes-vous votre propre héro?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

RETROUVEZ-MOI SUR:

 logo-facebook-makemyutopia-com logo-instagram-makemyutopia-com logo-twitter-makemyutopia

Pauline - Makemyutopia²

2 commentaires sur « #FEELGOOD : 5 étapes à suivre pour optimiser sa confiance en soi !  »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s