#Alive : Un accident, une nouvelle vie

A l’heure où je vous écris cet article, nous sommes le 03/07/2018, et il est 16 heures. Le 03/04/2018, je rentrais à l’hôpital à cette heure là, pour ma greffe osseuse, 3 mois plus tard, 11H30 : Voilà que sonne l’heure des nouvelles radios et rendez-vous avec le chirurgien. Le bilan?! … le voilà…

Quand je revenais me confier à vous, il y a quelques temps, « #Alive : Un accident, une nouvelle vie » c’était avec de bonnes nouvelles. Aujourd’hui… ça ne va pas vraiment être la même chose…

En réalité, mon opération c’est très bien passer, ma rééducation aussi. Puis, j’ai dû reprendre le travail début Juin. Ce que j’ai fait, 4 petits jours de reprises et week-end. Sauf que le jeudi soir, de fermeture à 22h, une petite douleur dans la jambe se réveille vers 21h et me voilà à boiter à nouveau. Je rentre chez moi, avec du mal et hop direction le li directement, puisque je n’ai le courage de rien d’autre.

Vendredi matin, au réveil, ça ne va pas beaucoup mieux. Je passe quand même la journée à me débrouiller en boitant, me disant que ce n’est que passager. Sauf que… y a un moment où : Impossible de poser le pied au sol. D’avancer et de rentrer chez moi. Un ouvrier de chantier, juste à côté de moi, se propose de me ramener chez moi, il me prend sur son dos et me ramène jusqu’à l’entrée de mon appartement. Une fois de plus, tordue de douleurs, je décide d’aller dans mon lit.  Mon copain rentre est… direction les urgences, car c’est pas possible que je reste comme ça.

Résultat : Tout va bien lors des radios apparemment, c’est juste musculaire. Une douleur dans l’aine qui devrait passer. Mais je dois consulter mon médecin le Lundi. Ce que je fais, pour elle, c’est certainement ça, une tendinite en plus, arrêt pour une semaine, puis une prolongation d’une semaine (pas d’étonnement d’après eux car une tendinite peut durer 3 semaines), nouveau rendez-vous deux semaines plus tard, et là elle me dit qu’effectivement c’est musculaire mais qu’il faudrait quand même que je vois mon chirurgien. Ça tombe bien j’ai rendez-vous avec lui dans une semaine.

Doctor writing patient daily report exmaination

03/07/2018 – 10:45 – Radio 

La première étape avant le rendez-vous avec le chirurgien, c’est celle d’aller passer les radios. Alors, je m’y rends, un peu de retard, mais c’est à mon tour, j’y vais. Première radio, bassin de face, tout va bien. Seconde radio, on passe au fémur, une prise de face et de profil. Mais… de suite, le radiologue, me demande quand je me suis fais opérer et depuis quand, j’ai un clou dans la jambe… C’est à que, ça commence à être un peu suspect dans ma tête, mais je lui répond « Depuis un an, je l’ai depuis le 30/06/207 et j’ai eu une greffe osseuse il y a 3 mois ». « Et vous avez des douleurs en ce moment? »« Un peu oui, au niveau de l’aine » – « C’est à dire que votre clou est cassé… ». Et là… Je me décompose… Ils ne peuvent rien faire de plus, ce sont les radiologues, alors je suis impatiente de rencontrer mon chirurgien pour en savoir plus.

03/07/2018 – 11:30 – RDV 

Une fois de plus, il y avait du retard. Ce qui me dérange un peu parfois, mais là.. beaucoup plus… Je ne suis pas bien, je stresse… J’ai les mots des radiologues qui résonnent dans ma tête, je sais à quoi m’attendre, je sais qu’il n’y a pas 30000 solutions et que je vais devoir y repasser…

C’est enfin mon tour, je m’empresse d’y aller. Le chirurgien : « Alors comment allez-vous » – « Pas bien du tout, je viens d’apprendre que mon clou est cassé« . Je vous épargne toute la discussion, la consultation… Parce que ça a duré un moment. Mais le bilan est là : Mon clou est cassé. Ma consolidation commence à se faire mais… elle n’est pas assez forte pour juste retirer le clou et repartir. Il faut que je repasse par une opération, pour retirer le clou, et en remettre un.. avec un diamètre plus important pour qu’il tienne d’avantage. Et si tout se passe bien, ça ne sera que ça.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Alors… Je ne sais pas vraiment où je m’en vais.. Ce qu’il va vraiment et réellement se passer, mais une chose est sûre.. Je retourne au bloc opératoire, j’ai une nouvelle opération, je retourne quelques jours à l’hôpital et…. je recommence, une nouvelle fois. Jamais 2 sans 3 comme on dit, alors j’espère du fond du coeur que c’est la dernière opération, la dernière fois. Qu’après je pourrais retrouver, enfin, une vie active.

Bien que ce ne soit pas une nouveauté, une découverte, parce que je suis déjà passée par là. J’ai peur, à nouveau, une nouvelle fois. Je n’aime pas ces situations, et je ne les souhaite à personne. Mais malheureusement, je n’ai pas le choix. Je sais que ce sera à nouveau de la force que je vais prendre.. Normalement, parce que là, ça commence à faire beaucoup quand même. Mais je suis impuissante face à ça. Pas de nouvelles cicatrices en prévision, puisqu’il… va repasser sur les anciennes mais ça n’empêche que ces cicatrices que l’on ne voyaient presque plus au bout d’un an, vont réapparaître sur mon corps. Ce ne sont que ds cicatrices, c’est vrai, mais vous n’imaginez pas tout ce que ça ramène à nouveau… Les infirmiers qui passent chaque jour pour des piqûres, pour les pansements, les séances de kiné, l’immobilité… C’est usant.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ 

Et vous, avez-vous déjà vécu
ce genre de situation?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

RETROUVEZ-MOI SUR:

 logo-facebook-makemyutopia-com logo-instagram-makemyutopia-com logo-twitter-makemyutopia

Pauline - Makemyutopia²

Publicités

15 commentaires sur « #Alive : Un accident, une nouvelle vie »

    1. Oh tu es adorable.. ❤
      C'est vrai que c'est compliqué, mais je n'ai pas le choix.. Je dois rester forte. Même si je ne le suis pas vraiment dans cette situation, je ne vais pas cacher que j'ai versé quelques larmes, tant j'avais les nerfs… Mais c'est pour mon bien… Même si là ça commence à faire beaucoup et que je me demande quand je pourrais enfin retrouver une vie "normale"
      Merci beaucoup en tout cas, bisous 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Tu es forte crois-moi ! Tu ne t’en rends pas compte car tu es dedans mais de l’extérieur si tu l’es, je ne te connais pas certes mais tu ne m’as pas l’air quelqu’un qui baisse les bras face à la fatalité de la vie ! 💪🏻❤️

        J'aime

  1. Hello,
    Je dois dire que la c’est vraiment pas de chance, mais j’ai confiance tu iras mieux après et tu sortiras plus forte de cette expérience si douloureuse soit elle.
    Je n’ai pas ton vécu médical donc je m’abstiendrais de dire le fameux « je te comprends » car tant qu’on a pas souffert de la même pathologie on ne peut comprendre.
    Ton bilan me parle (j’ai lu les autres articles) car en ce moment je suis en maladie depuis des semaines pour Hernie discale cervicale et je dois passer sur le billard d’ici 3 semaines et franchement j’appréhende un peu…meme si c’est la seule solution pour re-vivre enfin « normalement » j’appréhende quand même.
    Bon courage à toi et à très vite.
    Estelle

    J'aime

    1. Hello,
      J’espère qu’elle me rendra encore plus forte, mais je pensais déjà avoir pris en force avec cet accident et ces deux opérations, mais ce n’est pas encore fini…
      Je suis d’accord avec toi, et encore, je dirais que je le vis bien.. Même si j’ai à nouveau peur, même si je n’aime pas ça, que c’es parfois douloureux… Je sais qu’il y a pire…
      Je te comprends, la première opération j’étais inconsciente alors… J’en ai aucun souvenir. Mais la seconde.. J’ai eu tout ce que tu ressens là, ou presque. Et tu vois, là pour la troisième… c’est pareil. Et il y a de ces passages que je n’aime pas avant l’opération que je vais devoir revivre. Je sais que ça se passe bien et que… j’ai pas de soucis à me faire, mais je n’y arrive pas.
      Je te souhaite pleins de courage, et de force. Tu seras bien plus contente une fois que tout ça sera derrière toi, que tu iras mieux.
      A très vite, bisous, Pauline.

      Aimé par 1 personne

    1. Je vais mieux oui, je suis rentrée chez moi.
      J’ai terminé les perfusions à domicile ce week-end et d’ici la semaine prochaine, on va commencer à me retirer mes agrafes et donc par la suite, adieu les pansements.
      Pas d’appui au sol; alors j’aurai toujours les piqûres contre la flébite. Mais ça va quand même beaucoup mieux. Je suis chez moi.
      Merci beaucoup en tout cas 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s